Dans la revue de presse du jeudi 22 mars, nous allons aborder une affaire de sous-traitance de traitement de données, une rencontre entre les ministres des Affaires étrangères russe et japonais prévue à Moscou le mois prochain, l’utilisation dissimulée des fonds secrets du gouvernement par les secrétaires du Cabinet et enfin le nouveau film de Miyazaki dévoilé dans le musée du studio.

Sous-traitance en Chine

Une firme de traitement de données basée à Tôkyô, qui était chargée de traiter les informations personnelles de cinq millions de pensionnaires, a sous-traité une partie de son activité à une compagnie chinoise. Une violation du contrat qui interdisait l’externalisation, selon le Service japonais des pensions. L’affaire a été révélée après que 1,3 million de bénéficiaires aient reçu des aides inférieures au montant qui leur était dû. Le directeur du service, Tôichirô Mizushima, a déclaré qu’il n’y avait pas de risque que les données personnelles aient fuité.

Rencontre diplomatique prévue à Moscou

Les ministres japonais et russe des Affaires étrangères ont convenu de pourparlers qui devraient avoir lieu à Moscou le mois prochain, pour aborder des enjeux de sécurité. Sergei Lavrov et son homologue japonais Tarô Kôno se sont rencontrés à Tôkyô ce mercredi, à la suite de la réélection de Vladimir Poutine à la tête de la Russie dimanche 18 mars.

Fonds secrets :  nouvelle affaire gênante pour Abe ?

Des documents internes révèlent que 90% des « fonds secrets » du gouvernement japonais ont été dépensés sans reçu. Des paiements qui auraient été effectués à la discrétion des secrétaires du Cabinet. C’est la première fois que des informations liées à ce capital dissimulé sont divulgués au public. Les fonds secrets touchent en effet aux services de renseignements et à des activités dites d’intérêt national. Depuis Janvier, la Court Suprême a ordonné qu’une partie des comptes, où l’emploi et les bénéficiaires des fonds n’apparaissent pas, lui soit dévoilée. Sans trace des transactions, les fonds auraient bien pu être utilisés à des fins personnelles par les chefs de Cabinet, dont Shinzô Abe, déjà affaibli par une autre affaire. 

Le nouveau Miyazaki révélé au public

Ce 21 mars, le nouveau court-métrage du réalisateur de films d’animation, Hayao Miyazaki, a été révélé au public au musée Ghibli de Tôkyô, dans le cadre d’une exposition qui lui est consacrée. Le court, intitulé Kemushi no Boro (Boro la chenille), suit les aventures d’une petite chenille pendant 14 minutes et 20 secondes, laissant le spectateur s’interroger tout en poésie sur l’infiniment petit. Le réalisateur avait annoncé son départ en retraite en 2013, à l’occasion de la sortie de Le vent se lève. Il a depuis travaillé sur deux films, Kemushi no Boro, et un long métrage, Kimitachi wa dô ikiru ka (Comment vivez-vous ?), qui devrait sortir en 2020. 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaBoro the Caterpillar
Article précédentCommémoration des attentats de Tôkyô | Afflux de touristes | Tarifs douaniers
Article suivantVie nocturne | Cybercriminalité | Un coléoptère menace les cerisiers

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.