Ce genre d’exode est souvent associé à des personnes âgées cherchant un lieu calme pour se retirer de la vie active. Or, un nombre croissant de jeunes couples semblent désirer emménager à la campagne, loin de Tôkyô et des autres agglomérations.

Les terrains peu coûteux et l’espoir d’un environnement plus sain pour leur enfant font venir les jeunes adultes et les familles. Le centre Furusato Kaiki Shien, situé près de la station JR Yûrakuchô au centre de Tôkyô, a vu ses visiteurs augmenter ces dernières années, notamment des personnes âgées de 20 à 30 ans. Le centre a compté environ 70% de visiteurs ayant moins de 50 ans en 2016, contre 70% de cinquantenaires en 2008. Le directeur du centre, Hiroshi Takahashi, explique : « cette tendance reflète la diversification des valeurs des jeunes ».

 Il ajoute : « nous espérons que la tendance n’est pas temporaire et continuera pendant un bon moment ». Les municipalités locales sont en compétition pour attirer les habitants des zones urbaines, et de nouveaux évènements pour leur faire découvrir une expérience de vie rurale sont fréquemment organisés. Mais Kazunobu Tsutsui, un professeur associé de géographie agricole à l’université de Tottori, s’inquiète du futur des zones rurales. Il précise que « ce qu’elles devraient poursuivre n’est pas la quantité de personne, mais la qualité ».

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times, Japan Today
SourcePhoto : DeltaWorks (Creative Commons)
Article précédentVirage politique pour Tôkyô
Article suivantRemise du premier Prix Émile Guimet de Littérature Asiatique

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.