Un groupe d’experts et d’élus locaux de régions situées autour de la centrale Fukushima Dai-ichi se rendra prochainement à Tchernobyl pour y obtenir des informations de première main sur les moyens de surmonter une crise nucléaire.

Le voyage est organisé par l’Université de Fukushima. Plus d’une vingtaine de spécialistes, notamment des médecins, accompagneront des élus locaux pour une visite de 8 jours à compter du 31 octobre.

Yuko Endo, maire de Kawauchi, un village proche de la centrale de Fukushima, sera également du voyage.

Le groupe prévoit de visiter le site où l’accident de Tchernobyl s’est produit en 1986, ainsi que des écoles et des hôpitaux se trouvant dans des zones où les niveaux de radiation restent encore élevés.

Selon l’université, le groupe espère rencontrer des responsables locaux et des riverains qui les informeront sur le calendrier du retour des personnes évacuées dans leurs domiciles et sur les mesures de décontamination dans les zones polluées.

Les Japonais souhaitent également s’inspirer des modalités de contrôle sanitaire de la population et des systèmes d’indemnisation.

Article original: NHK World Service Français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentBourse de Tokyo: clôture en légère hausse
Article suivantDes rejets radioactifs en mer trois fois supérieurs aux annonces de Tepco

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.