Un groupe de recherche japonais a estimé qu’un total de 15 000 térabecquerels de matériaux radioactifs avaient été rejetés dans la mer par la centrale nucléaire endommagée Fukushima Dai-ichi, un chiffre trois fois supérieur aux estimations de l’opérateur de la centrale, Tepco.

Le groupe, réunissant l’Agence japonaise de l’énergie atomique et l’Université de Kyoto, a réalisé cette estimation en se basant sur la quantité d’eau hautement radioactive rejetée par la centrale dans l’océan Pacifique depuis la fin mars, ainsi que sur les résultats des mesures effectuées dans l’eau de mer.

Le groupe souligne l’importance de saisir l’ampleur totale de la fuite radioactive pour évaluer l’impact de l’accident sur la mer.

Article original: NHK World Service Français © 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDes chercheurs de Fukushima se rendront à Tchernobyl
Article suivantLe ministre des Finances se rend à un sommet du G7 en France

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.