La société JIN Co. souhaite commercialiser, dès le printemps prochain, des lunettes capables de donner des informations sur l’état de fatigue de la personne qui les porte.

Les différents modèles connectés de la marque. DR
Les différents modèles connectés de la marque. DR

Le niveau de fatigue et donc de concentration du porteur est mesuré grâce aux mouvements oculaires, au taux de clignement des yeux ainsi que d’autres facteurs. Pour cela, les lunettes sont équipées de 3 capteurs développés par l’Université du Tôhoku et l’Institut de Technologie de Shibaura.

« Les informations concernant les mouvements des yeux pourraient permettre une meilleure compréhension de sa personne » a déclaré Masahiko Inami, professeur d’ingénierie à l’Université Keiô, qui a collaboré avec la société sur l’application de données.

L’une des applications serait bien sûr la lutte contre l’assoupissement au volant. En effet, les lunettes pourraient envoyer un signal d’avertissement au conducteur sur le point de s’endormir.

Les lunettes comprennent également un accéléromètre ainsi qu’un gyroscope pour mesurer les mouvements de la tête. Ces capteurs permettront de déterminer la position du corps, de compter le nombre de pas effectués et même de calculer les calories dépensées.

L’utilisateur pourra consulter ses données et les analyser sur son smartphone ou son ordinateur grâce à un système de transfert sans fil.

Pierre-Etienne De Lazzer – sources : The Asahi Shimbun, JIN Co.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentConférence « Histoire transnationale et Japon » à l’EHESS
Article suivantAugmentation des cancers de la thyroïde chez les enfants

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.