Dans la revue de presse de ce mercredi 10 février, nous aborderons : le Japon prévoit près de 9 milliards d’euros pour des subventions, la mise en garde du ministère des Affaires étrangères contre les voyages en Tanzanie, et le couple impérial qui prévoit de rencontrer les survivants des catastrophes de mars 2011.

Le Japon va dépenser 9 milliards d’euros de réserve pour des subventions

Yoshihide Suga a décidé de débourser 1 140 milliards de yens, soit 9 milliards d’euros, pour augmenter les subventions pour les secteurs touchés par la pandémie de coronavirus à la suite d’une prolongation d’un mois de l’état d’urgence. Ce dernier, déclaré que pour les régions de Tôkyô, Ôsaka, et neuf autres départements, il devait initialement prendre fin dimanche dernier. Mais il a été prolongé d’un mois alors que les hôpitaux restent sous pression malgré la baisse des cas de coronavirus. Le gouvernement a mis de côté un total de 11 500 milliards de yens, soit 90 milliards d’euros, en fonds de réserve, qui devront être utilisés en réponse à la pandémie. 

Le Japon met en garde les voyages en Tanzanie 

Le ministère japonais des Affaires étrangères a émit un avertissement pour suspendre les voyages en Tanzanie, en raison de l’aggravation de la situation de l’infection. Le président du pays africain nie cependant l’existence même de la Covid-19 sur son territoire. Selon le ministère, le gouvernement tanzanien « nie l’existence de la maladie infectieuse elle-même et émet des doutes sur l’efficacité des vaccins ». Le Japon a déclaré le 9 février un souhait de suspendre jusqu’à nouvel ordre tous les voyages en Tanzanie, suite aux propos de John Magufuli, qui a déclaré que « Dieu a sauvé la Tanzanie du coronavirus », ce qui rend difficile la détection de l’infection ou du nombres de cas. 

Le couple impérial envisage de rencontrer des survivants de 2011

À l’approche du 10e anniversaire de la triple catastrophe de mars 2011, l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako envisagent de rencontrer des survivants en ligne, alors que la pandémie de coronavirus rend difficile le déplacement au nord-est du Japon. Des vidéo-conférences avec des habitants d’Iwate, Miyagi et Fukushima devraient commencer à la mi-février. Si le gouvernement organise une cérémonie le 11 mars pour commémorer le 10e anniversaire des catastrophes, malgré la situation virale, l’empereur et l’impératrice prévoient d’y assister. 

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentÉdito Nº34 : Inverser la vapeur !
Article suivantJournal Nº34 – Les États désunis ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.