Le ministère japonais de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche s’efforce de réduire le niveau des radiations dans les rizières à proximité de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi endommagée.

Par des expériences commencées en mai, l’objectif du ministère est de revenir aux normes fixées par le gouvernement.

Une méthode consiste à enlever la couche supérieure du sol des rizières sèches en la grattant. Un autre procédé a pour but d’enlever la couche arable après l’avoir malaxée dans les rizières remplies d’eau. Les deux méthodes ont permis de réduire considérablement les niveaux de radiation.

Ainsi, le césium radioactif par kilo de terre a été réduit de plus de 10 mille becquerels à 2 mille becquerels, un chiffre qui est en deçà du niveau de 5 mille becquerels, fixé par le gouvernement pour la culture du riz.

Le ministère va utiliser ces méthodes dans des champs sélectionnés de la préfecture de Fukushima et, à cet effet, il réclamera des fonds spéciaux provenant d’un budget supplémentaire pour l’exercice fiscal en cours.

Article original: NHK World Service Français© 2011
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa coopération bilatérale entre le Japon et la Chine réaffirmée
Article suivantEntretien téléphonique entre Noda et Medvedev

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.