Dans la revue de presse du jeudi 20 mai, nous aborderons : du riz planté pour la première fois dans la ville abandonnée de Fukushima depuis l’accident, un vaccin administré avec une aiguille usagée et une amende extrêmement importante après une plainte pour diffamation.

Retour de plantation à Fukushima

Le gouvernement local de Futaba, département de Fukushima, a commencé un essai de culture de riz pour la première fois depuis la triple catastrophe de 2011. Le 19 mai dernier, une dizaine d’agriculteurs, de zones évacués dans les départements du Tôhoku, ont planté des plants de riz « Ten no Tsubu ». Ce dernier, produit par le département de Fukushima, a été planté sur environ 4 hectares de rizières décontaminées, avec le soutien des employés du gouvernement local de Futaba. Toshiro Kohata, 71 ans, un agriculteur qui cultivait du riz sans pesticides dans la ville et le vendait dans tout le pays avant le tremblement de terre en 2011, a participé au projet depuis la ville de Sukagawa, où il a été évacué. Alors qu’il regardait une machine à planter le riz dans une rizière, il a souri et a déclaré : « Je me sentais vide car je ne pouvais pas faire ce que je faisais habituellement pour vivre, alors je suis heureux que le paysage normal revienne progressivement. » Après avoir récolté le riz, le gouvernement local vérifiera si la concentration de césium radioactif est inférieure aux normes nationales, et jettera tout le riz. L’objectif est de reprendre l’agriculture à grande échelle en 2025.

Aiguille usagée pour la vaccination

Une personne a été vaccinée par erreur avec une aiguille usagée lors de l’inoculations massives de vaccins contre le coronavirus dans la ville de Gojô, département de Nara, a annoncé le gouvernement municipal. Selon lui, l’erreur s’est produite lors de la vaccination des résidents âgés de 65 ans et plus, qui a débuté vers 13 heures au centre communautaire municipal de Nishiyoshino. Un médecin dépêché par l’association médicale de la ville a accidentellement administré le vaccin avec une aiguille usagée. Le médecin aurait constaté que quelque chose n’allait pas et, en comparant le nombre de questionnaires remplis par chaque personne avant de se faire vacciner avec le nombre de seringues usagées, il a découvert qu’il lui manquait une seringue. Le maire de Gojô, Yoshinori Ota, a publié une déclaration dans laquelle il dit : « Nous nous excusons d’avoir pu porter atteinte à la confiance dans les vaccinations. Nous travaillerons minutieusement pour éviter que des incidents similaires ne se reproduisent ». Le gouvernement de la ville a déclaré que la personne vaccinée avec l’aiguille usagée recevait sa deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.

Lourde amende pour diffamation

Un homme qui avait tweeté des insultes à l’encontre d’une star de la télé-réalité japonaise après son suicide a été condamné à une amende de 1,29 million de yens ( environ 9 700 euros ). Ses commentaires avaient suscité des inquiétudes concernant le cyber-harcèlement. Le procès civil pour diffamation a été intenté par la mère de Hana Kimura, membre du casting de l’émission « Terrace House » de Netflix, qui s’est suicidée il y a un an, à l’âge de 22 ans. Un avocat représentant la mère de Kimura, Kyoko Kimura, a déclaré à l’AFP, que le tribunal avait ordonné à l’homme de payer les dommages et intérêts. « Je suis vraiment reconnaissante au tribunal d’avoir reconnu qu’il s’agissait d’un acte de diffamation grave », a déclaré l’avocat aux journalistes après le procès, auquel l’homme n’a pas assisté. « Ce que j’avais vraiment en tête, c’est que je voulais que l’individu fasse face à ce qu’il avait fait. Il n’y a eu absolument aucune démonstration de cela. Et c’était regrettable ». L’émission a été annulée après la mort de Kimura, qui a également incité les ministres et les législateurs japonais à prendre des mesures pour lutter contre le cyber-harcèlement.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLe CIO veut en faire plus | Okinawa demande l’état d’urgence | Les mains du diable à Shimane
Article suivantNouveaux vaccins acceptés| Relation Indo-Pacifique | Décès de Kentaro Miura

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.