En parallèle de Japonismes 2018, dans le cadre du Tandem Paris-Tôkyô 2018, la capitale nippone offrira cet automne à Paris un cadeau d’une fantastique ampleur: un gigantesque furoshiki qui sera installé sur le parvis de l’Hôtel de Ville du 1er au 6 novembre 2018.

François-Marie Arouet, dit Voltaire © Atelier Tsuyoshi Tane Architects

Un art innovant

Technique d’emballage traditionnelle avec du tissu, le furoshiki représente la tradition, l’art et le savoir-faire japonais. Il est utilisé depuis le VIe siècle pour différents usages de la vie quotidienne : transporter ou emballer des objets, offrir un cadeau, etc. Tandis que diverses mesures environnementales sont menées mondialement, notamment le rejet des produits à usage unique et en plastique dont on mesure désormais l’impact environnemental désastreux, le furoshiki est considéré comme le premier eco-bag du monde. Cette exposition permettra de transmettre toutes ses spécificités.
De plus, des ateliers, organisés sur le parvis de l’Hôtel de Ville mais aussi à la Maison de la Culture du Japon à Paris, vous permettront de devenir un véritable expert dans l’art du nouage du furoshiki.
Portrait Tsuyoshi Tane © Yoshiaki Tsutsui

Tsuyoshi Tane

Il s’agira également d’un objet architectural inédit conçu par l’un des architectes les plus prometteurs de sa génération : Tsuyoshi Tane.
Dans la lignée des génies japonais tels que Tadao Ando, Toyo Ito, Kengo Kuma ou SANAA, Tsuyoshi Tane est l’un des nouveaux visages de l’architecture nippone. Il a reçu de nombreux prix comme le Prix NAJAP des jeunes architectes décerné par le ministère français de la Culture, le Grand Prix AFEX et a fait partie des finalistes des Mies van der Rohe Award 2017.
Tsuyoshi Tane est basé à Paris et fonde l’agence ATTA en 2017 après avoir co-fondé et dirigé DGT Architects pendant 10 ans. Ses projets et réalisations sont reconnus et primés  comme le Musée national estonien ou le Kofun Stadium, projet de stade olympique 2020 à Tôkyô. Il explore une architecture connectée à la mémoire des lieux. Pour ce projet, ce sont notamment les statues des hommes illustres de la capitale, sur la façade de l’Hôtel de Ville, qui se pareront de furoshiki.
Vous pourrez entrer à l’intérieur de ce grand pavillon dans lequel seront exposés différents types de furoshiki ainsi que des installations artistiques.

La gouverneure de Tôkyô, Yuriko Koike, a convié une trentaine de personnalités, françaises ou japonaises, artistes ou non, pour participer à cette exposition de furoshiki originaux sur le thème du cycle de la nature. On retrouve ainsi : Anne Hidalgo, Shinzô Abe, Thomas Bach, Yoshiro Mori, Andrew Parsons, agnès b., Jean-Michel Alberola, Nicolas Buffe, Jean Paul Gaultier, Constance Guisset, Morihiro Hosokawa, Jean Jullien, Shingo Katori, Kanako Kinutani, Takeshi Kitano, Setsuko Klossowska de Rola, Hiroko Koshino, Yayoi Kusama, Suzanne Lafont, Hakuo Matsu- moto, Annette Messager, Rune Naito, Kohei Nawa, Mika Ninagawa, Jean-Michel Othoniel, Kashiwa Sato, Shishu, Hiraku Suzuki, Asao Tokolo, Philippe Weisbecker.

Infos pratiques :

  • Dates : Du 1er au 6 novembre 2018
  • Lieu : Parvis de l’Hôtel de Ville et Maison de la culture du Japon à Paris
  • Entrée libre