Quotidiennement, notre équipe sélectionne et trie toute l'actualité du Japon afin de vous livrer l'essentiel de l'information japonaise. Nos revues de presse sont composées de quatre à cinq sujets, principalement axés sur la politique, l'économie, la société ou encore les faits divers, puis un dernier plus léger pour vous faire découvrir un autre regard de l'Archipel.

Cette revue de presse est offerte avec les abonnements à Japon infos et sera inaccessible prochainement pour les non-abonnés.

Dans cette revue de presse du mercredi 26 décembre nous aborderons : la hausse des salaires, le retour de la chasse commerciale à la baleine et les nouvelles tensions nippo-coréennes.

Hausse des salaires prévue

Le Premier ministre Shinzô Abe a appelé les entreprises à augmenter le salaire de leurs employés afin d’encourager la consommation et limiter les effets de la hausse de la taxe à la consommation en octobre prochain. Celle-ci passera alors de 8% à 10%. Abe avait déjà fait un tel appel pour l’année fiscale 2018 en demandant une hausse du salaire mensuel de 3% mais, en moyenne, les principales entreprises japonaises les avaient augmentés de 2,53% selon le Keidanren, principal syndicat patronal.

Chasse commerciale à la baleine

Le Japon a officiellement annoncé son retrait, en 2019, de la Commission baleinière internationale et la reprise de la chasse commerciale aux cétacés. Les villes avec une tradition baleinière ont plutôt bien accueilli la nouvelle pour la pêche locale mais certaines voix s’inquiètent et craignent une intensification des protestations. L’Australie et la Nouvelle-Zélande ont déjà fait part de leur grande déception.

Nouvelles tensions nippo-coréennes

Les relations entre le Japon et la Corée du Sud continuent de se tendre. Dernier évènement en date, un destroyer sud-coréen aurait viser, à l’aide de son système d’acquisition, un avion de patrouille japonais au-dessus de la mer du Japon. Selon Tôkyô, l’incident aurait eu lieu le 20 décembre alors que Séoul assure que rien de tel n’est arrivé. Néanmoins, les deux pays cherchent une solution à ces tensions se rappelant qu’ils doivent coopérer sur des sujets comme la Corée du Nord.