Le nombre de morts suite aux inondations et aux glissements de terrain dans l’île principale du sud-ouest du Japon, Kyûshû, s’élève maintenant à 7, alors que des pluies torrentielles continuent au Japon.

Dans la préfecture d’Oita, 15 personnes ne peuvent être contactées et pourraient être portées disparues. A Oita et Fukuoka, environ 700 maisonnées ont été isolées après que de fortes pluies aient coupé l’accès au reste de la ville. Les ordres d’évacuation sont en place pour environ 191 000 habitants de ces deux régions ainsi qu’à Kumamoto. Le gouvernement a envoyé sur le terrain environ 7 800 sauveteurs, dont des officiers de police, des pompiers et des agents des Forces d’autodéfense. Le Secrétaire général du Cabinet Yoshihide Suga déclare dans une conférence ce jeudi 6 juillet : « le gouvernement fera son maximum pour sauver les victimes et dresser le bilan des dommages, en plaçant la priorité sur la vie des habitants ».  Il ajoute qu’il prendra en considération une possible expansion de la zone d’efforts de sauvetage selon le niveau de dévastation.

A Asakura à Fukuoka, le corps de Tetsuo Fujimoto, 66 ans, a été découvert sous du bois flottant, et les corps de Toshihiko Kato, 87 ans, et sa femme Mikiko, 85 ans, ont été retrouvés près d’une maison anéantie. Un pompier, Taketo Yamamoto, a également été retrouvé mort après avoir glissé sous une coulée de boue, à Oita. Des tombées de pluies de plus de 50 millimètres par heure ont été enregistré à Fukuoka, Nagasaki et Kumamoto ce vendredi 7 juillet. Au-delà des victimes, l’économie de Kyûshû en a elle aussi pris un coup, car plusieurs activités de firmes ont été retardées voire bloquées suite à ce désastre naturel. Les conditions météorologiques restent instables demandent une vigilance accrue, alors que le nombre de disparus ne cesse d’augmenter.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times, Kyodo News
SourcePhoto : Miwasa Air Base
Article précédentUn décret pour enrayer le développement du proxénétisme sur mineurs
Article suivant[Abonné] Le secteur du tourisme au Japon mise sur la personnalisation

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.