On parle souvent du mont Fuji, et beaucoup moins du mont Aso. Pourtant, il est le plus vaste et le plus actif des volcans du Japon. 

Situé dans le département de Kumamoto, au centre de l’île Kyûshû, le mont Aso est le plus vaste volcan du Japon toujours en activité. Il est d’ailleurs entré en éruption en octobre 2016. Il regroupe une quinzaine de cônes volcaniques où se situent diverses sources thermales.

Le cratère

Le cratère du mont Aso, le Naka dake, mesure près de 600 mètres de diamètre et 160 mètres de profondeur. Ce cratère est une activité à ne pas manquer : accessible en téléphérique, non loin du musée du volcan, vous pourrez y observer un immense lac vert d’eaux acides. Attention, la baignade y est formellement interdite : les eaux acides peuvent atteindre 320°c.
À noter que le cratère rouvrira vraisemblablement en Mars, l’accès via téléphérique est pour l’instant impossible, restez à l’affût des nouvelles !

Les risques de cette visite

Bien que cette zone soit touristique, il ne faut pas oublier que le mont Aso est un volcan actif. Ainsi, il est déjà arrivé que certains touristes soient blessés voir tués à cause des émanations gazeuses ou des projectiles (à titre d’exemple, en 1997, le mont Aso a fait 7 victimes et 70 blessés).

Les autres activités dans la ville de Aso

La ville d’Aso se situe dans la caldeira, au pied du volcan. C’est une ville de 100 000 habitants, portée sur le tourisme, de par l’attrait des volcans. En plus de pouvoir visiter le volcan et ses montagnes (dont la plus connue, la Daikanbo), il est possible d’en savoir plus au musée du volcan d’Aso. Autres activités : un parc zoologique, un parc d’attraction mais aussi des temples et sanctuaires.