S’il est vrai que la Japan Expo est avant tout connue comme un rassemblement autour de la culture populaire japonaise, elle ne se limite pas qu’à cela. Le Japan Techno Showcase, lors duquel ont été présentées les dernières technologies de l’industrie du numérique, fait justement partie des animations qui ont su se démarquer durant le festival. Japon infos.com en a fait le tour pour vous.

MARIO, le dispositif de réalité augmenté développé par l'université de Tōkyō
MARIO, le dispositif de réalité augmenté développé par l’université de Tōkyō

Le Japan Techno Showcase a fait la part belle aux technologies qui ont le vent en poupe. La réalité augmenté bien sûr, mais aussi les nouveautés dans les domaines de la création, de l’édition, et de la diffusion de contenus numériques, ont pu faire valoir leurs atouts sur pas moins de douze stands. Une occasion inespérée pour le public d’approcher des innovations qui ne seront pas disponibles tout de suite.

Le stand de Daisy Inc. et son mini-jeu inspiré de Street Fighter
Le stand de Daisy Inc. et son mini-jeu inspiré de Street Fighter

Parmi les exposants, Daisy s’est illustré avec une expérience qui se voulait être un clin d’œil au célèbre jeu Street Figther. Après avoir été matérialisé à côté d’une voiture affichée à l’écran, il ne tenait qu’à vous de la détruire en usant des nombreux coups spéciaux reconnus par le capteur.

Dans le registre de la réalité augmentée, Pronohearts et XVI proposaient de serrer la main du héro de manga Doraemon, alors que l’université Bunkyō vous invitait à une plongée dans un paysage urbain du Japon, tout cela grâce au casque de réalité virtuelle Oculus Rift. Le laboratoire Naemura de l’université de Tōkyō, quant à lui, faisait la démonstration de MARIO (Mid-air Augmented Reality Interaction with Objects), un dispositif qui permet de manipuler dans l’espace un petit personnage projeté en 3D.

Dans un tout autre domaine, Moff s’est fait remarquer avec un bracelet connecté capable d’émettre toute une panoplie de sons, vous permettant ainsi de transformer en jouets des objets du quotidien. Voilà un aperçu du résultat :

L’animation, organisée par la Digital Content Association of Japan (DCAJ), aura donc permis de mettre en lumière le talent de ces entreprises et universités japonaises. En tant que structure qui suit de très près les tendances sur le marché des médias numériques, et cherche à promouvoir ce qui se fait de mieux dans ce secteur, la DCAJ donne aussi rendez-vous aux professionnels et passionnés lors de la Digital Content Expo, qui se tient chaque année au Japon. L’édition 2014 se tiendra au Musée national des sciences émergentes et de l’innovation de Tōkyō du 23 au 26 octobre. Une vingtaine de technologies sélectionnées par des experts y seront présentées.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLa flore japonaise à l’honneur au jardin botanique de Strasbourg
Article suivantParution de «La musique des haïkus» aux éditions Mobilibook

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.