Satoshi Ōmura, Nobel de physiologie et médecine 2015 (© Bengt Nyman)
Satoshi Ōmura, Nobel de physiologie et médecine 2015 (© Bengt Nyman)

Deux Japonais ont été lauréats du prix Nobel cette année. Ils ont reçu leur récompense ce jeudi soir à Stockholm, en Suède.

En 2014, les scientifiques japonais Hiroshi Amano, Isamu Akasaki et Shûji Nakamura avaient été distingués par le prix Nobel de physique pour leurs travaux sur la diode électroluminescente bleue. Cette découverte a permis des économies d’énergie considérables sur une large gamme de produits tels que les ampoules ou les écrans de nos télévisions ou téléphones

Un an plus tard, deux nouveaux chercheurs nippons se sont vus décerner le prestigieux prix, parmi lesquels figure Satoshi Ômura. À 80 ans, ce professeur émérite de l’Université Kitasato a partagé le prix Nobel de physiologie et médecine avec le scientifique irlandais William Campbell pour leurs travaux sur l’avermectine, un traitement contre les infections liées aux nématodes (vers ronds), affectant près d’un tiers de la population mondiale.

Takaaki Kajita, Nobel de physique 2015 (© Holger Motzkau)
Takaaki Kajita, Nobel de physique 2015 (© Holger Motzkau)

L’autre Japonais consacré est Takaaki Kajita, 56 ans, professeur à l’Université de Tôkyô qui reçoit avec son collaborateur canadien Arthur B. McDonald, le prix Nobel de physique. Cette distinction leur est délivrée à la suite des expériences qu’ils ont menées sur les neutrinos.

Satoshi Omura et Takaaki Kajita ont assisté à la cérémonie de remise des prix ce 10 décembre à Stockholm en présence du roi suédois Carl XVI Gustaf, l’occasion pour les deux chercheurs d’exprimer leur gratitude. Satoshi Omura a par exemple tenu à saluer les efforts des milliers de scientifiques œuvrant à ses côtés, sans qui le traitement n’aurait pas vu le jour.

Ces deux nouveaux nobelisés portent le nombre des récompensés japonais à 24, dont 12 depuis 2008, tous provenant des milieux scientifiques. Porté par des dépenses en recherche et développement représentant 3.5% du PIB nippon, le Japon demeure une terre d’innovation et fait de la recherche l’un des fondements de sa compétitivité.

Hugo Pelet – sources : The Japan Times, Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, sciencevirale.com

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentUn climat à 2 vitesses sur l’Archipel
Article suivantUn suspect de l’attentat au Yasukuni retrouvé

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.