En août 2016, alors âgé de 82 ans, l’empereur Akihito avait fait part du souhait de se retirer au profit de son fils Naruhito.Les discussions ont été nombreuses autour de cette abdication et finalement, en juin dernier, une loi d’exception a été votée afin de permettre à Akihito, et uniquement lui, de se retirer.

Il restait alors à choisir une date pour cet évènement rare, la dernière abdication remontant à plus de 200 ans. Le 31 décembre 2018 a d’abord été annoncé mais la Maison impériale a refusé cette première option indiquant que cette période est marquée par de nombreuses obligations pour l’empereur. On a ensuite évoqué une date courant janvier 2019, mais là encore l’option n’a pas été retenue. En effet, le 7 janvier 2019 auront lieu les commémorations des 30 ans de la disparition de l’empereur Hirohito.

Ce vendredi 20 octobre, la date du 31 mars a été avancée comme date probable. Elle devrait être confirmée début novembre par le Conseil de la Maison impériale. Une nouvelle ère devrait donc débuter le 1 avril 2019.

Cette annonce intervient un jour important puisqu’on fêtait également les 83 ans de l’impératrice Michiko.