D’après le ministère du Territoire, 62% du territoire japonais pourrait devenir inhabité d’ici 2050.

Les campagnes sont bien sûr les premières touchées par le dépeuplement - Tonami, préfecture de Toyama (©  Y.S)
Les campagnes sont bien sûr les premières touchées par le dépeuplement – Tonami, préfecture de Toyama (© Y.S)

Ces projections démographiques sont les premières à être réalisées sur l’ensemble du pays et vont permettre au ministère de mieux travailler sur le sujet. Dans ce but, les 380 000 km² du territoire japonais ont été découpés en autant de carrés d’un km² et le peuplement de chaque parcelle a été étudié. Ce découpage devrait simplifier l’analyse des évolutions de la population.

Actuellement, 180 000 parcelles sont habitées, ce qui peut sembler assez peu sauf qu’il faut rappeler qu’une grande partie du pays est couvert de montagnes et de forêts. Selon les estimations, 60% devraient perdre au moins la moitié de leurs habitants dont 20% qui deviendraient inhabités. On passerait alors à un taux de dépeuplement de 53% à 62%.

Dès cet été, le ministère compte se pencher sur la question. En effet, l’ébauche d’un grand projet de développement est déjà en cours de réflexion et devrait être étoffé après consultation avec les dirigeants locaux ainsi que les représentants d’entreprises.

Les piliers de ce projet devraient être la consolidation des services ainsi que la création de communautés compactes dans les zones touchées. Le plan prévoit également la construction d’un train à sustentation magnétique sur la ligne du Tokaidô (entre Tôkyô, Nagoya et Ôsaka) pour améliorer la compétitivité mondiale de cette région.

Avec le vieillissement de population (40% de personnes de plus de 65 ans en 2055 selon certaines sources) et par extension, le déclin démographique à venir, le Japon fait aujourd’hui face à un problème majeur pour son futur.

Pierre-Etienne De Lazzer – source : The Asahi Shimbun

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’enseignement du Kyûdô et l’art de la concentration…
Article suivantDevenir professionnel du saké en France

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.