L’espérance de vie moyenne au Japon a progressé de 4,2 ans au cours des 25 dernières années, alors que l’écart entre les préfectures s’est creusé au cours de la même période, ont révélé les chercheurs.

Dirigée par Kenji Shibuya, professeur de politique de santé de l’Université de Tôkyô, une équipe de recherche a constaté que l’espérance de vie moyenne a augmenté. Aujourd’hui l’âge moyen est de 83,2 ans contre 79,0 ans en a peine un quart de siècle. La recherche a révélé que l’augmentation de l’espérance de vie était principalement due par la diminution du taux de mortalité causé par les maladies cardiovasculaires, en particulier les maladies cérébrovasculaires et les maladies cardiaques, les néoplasmes ou les cancers. La recherche a également révélé qu’environ 33,7 % des décès en 2015 étaient liés à des facteurs comportementaux à risques tels que le tabagisme.

Le tabagisme était le principal facteur à risque pour les hommes en 2015, tandis qu’une mauvaise alimentation était le principal facteur pour les femmes. Malgré une augmentation de l’espérance de vie dans les 47 préfectures, l’écart régional s’est élargi au cours des 25 années. En 2015, l’écart est passé de 0,6 à 3,1 ans entre la préfecture de Shiga (84,7 ans) et la préfecture d’Aomori (81,6 ans). Kenji Shibuya a déclaré que verser plus d’argent et d’infrastructures médicales dans les préfectures avec une faible espérance de vie ne va pas nécessairement améliorer les résultats sur la santé. Il envisage de mener d’autres recherches afin connaître les causes de cette disparité entre les préfectures.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Mainichi, The Japan Times
SourcePhoto : MrHicks46 (Creative Commons)
Article précédentLes femmes chercheurs en hausse au Japon
Article suivantLe clou qui dépasse appelle le marteau

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.