Samsung Electronics a déclaré lundi avoir saisi la justice au Japon ainsi qu’en Australie afin de demander l’interdiction de la vente du dernier iPhone d’Apple, le 4S. Ce dernier violerait, d’après le constructeur sud-coréen, certains de ses brevets.

Au lendemain du lancement de l’appareil, la société informait sur son intention de saisir la justice en France et en Italie.

De son côté, la société accusée réplique en dénonçant Samsung d’avoir violé ses brevets afin de développer sa gamme de tablettes et combinés Galaxy. Les deux groupes ont, depuis avril, lancé une vingtaine de procédures dans dix pays.

Un recours formulé par Samsung s’est vu rejeté par la justice néerlandaise vendredi dernier. La société espérait par cette demande obtenir un référé contre la globalité des produits d’Apple utilisant des technologies 3G, en particulier l’iPad ainsi que l’iPhone.

Cindy Chiffoleau – Source : Les Echos – Reuters
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentDes avancées dans la protection et le refroidissement de la centrale de Fukushima
Article suivantUn grand magasin tokyoïte organise le rachat de bijoux en or

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.