Dans la revue de presse de ce mardi 31 mars, nous aborderons : le nouveau corona virus, puis les projections des experts en cas d’éruption du mont Fuji, et enfin la collision en mer entre des navires chinois et japonais.

Point virus

Alors que le nombre de cas a officiellement dépassé les 2 000 ce mardi, des voix s’élèvent pour l’instauration de l’état d’urgence. Ce que ne souhaite pas faire le Premier ministre Shinzô Abe pour l’instant. Le gouvernement a même démenti son instauration ainsi qu’un confinement à partir du 1er avril, dénonçant ainsi une fake news. De son côté, la gouverneure de Tôkyô, Yuriko Koike, a de nouveau demandé aux résidents de la capitale japonaise de limiter leurs déplacements au strict nécessaire. Et même si cette demande est en partie respectée, nous sommes encore loin du confinement. Le gouvernement a appelé à limiter les voyages dans plus de 50 pays pour éviter ce qui est arrivé à Kyôto. 13 étudiants y ont en effet été contaminés lors d’une fête d’obtention de diplôme après que l’un des participants se soit rendu en Europe.

Éruption et projections

Une forte éruption du mont Fuji pourrait paralyser, en quelques heures, la capitale nippone sous 490 millions de mètres cubes de cendre, ont annoncé les experts du gouvernement. Cela représente près de 10 fois la quantité de déchets générée après la catastrophe de mars 2011. L’éruption pourrait également engendrer l’arrêt des transports ainsi que des coupures d’eau et d’électricité. Le gouvernement et les ministères en charge vont donc commencer à réfléchir à ces problèmes. Bien sûr, la région de Tôkyô ne serait pas la seule touchée et les experts ont établi trois scénarios possibles en fonction de la direction du vent.

Collision en mer

Hier, vers 20h30, un destroyer des Forces maritimes d’autodéfense et un navire de pêche chinois sont entrés en collision au large de Shanghai, en mer de Chine orientale. L’incident n’a pas fait de blessé et le navire chinois, et ses 13 membres d’équipage, ainsi que le bâtiment japonais ont pu reprendre leur route. Selon le ministère de la Défense, le destroyer Shimakaze a été endommagé à bâbord. Le navire était en patrouille après son départ de Sasebo, département de Nagasaki, dimanche matin. Une enquête va être menée pour faire toute la lumière sur cet accident.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.