D’après les chiffres préliminaires publiés par le Ministère de la Justice le 23 janvier, un nouveau record a été enregistré pour le nombre de demande d’asile en 2015.

Camp  de réfugiés syriens par International Organization for Migration (IOM)  et le Japon (© IOM 2014)
Camp de réfugiés syriens par International Organization for Migration (IOM) et le Japon (© IOM 2014)

En 2014, le Japon avait reçu 5 000 demandes d’asile et 11 personnes ont obtenu le statut de réfugié cette année-là.

En 2015, le nombre de demande a explosé pour atteindre 7 586. Toutefois, le Ministère de la Justice a accordé le statut de réfugié à 27 personnes seulement mais a aussi autorisé 79 autres à rester sur le territoire nippon.

Parmi ces demandes, on peut compter, entre autres, 1768 Népalais, 969 Indonésiens, 926 Turcs, 808 Birmans et 572 Vietnamiens. 80% des demandeurs viennent de pays asiatiques. On peut donc remarquer que le Japon est très peu touché par l’importante crise migratoire que connait le monde en ce moment.

Cette hausse serait due aux restrictions de travail plus souples pour les immigrés mais aussi de l’assouplissement vis-à-vis du visa pour les Indonésiens, ce qui a pour conséquence directe une augmentation de 20% de demandes venant d’Indonésie. Selon le Ministère, près de 30 % des demandeurs refoulés n’étaient clairement pas des réfugiés politiques mais venaient seulement pour trouver un emploi. Le reste des demandes ont été rejetées car il n’y avait pas assez de preuves pour obtenir le statut de réfugié.

Sur les 27 élus qui ont obtenu le précieux sésame, 6 sont afghans, 3 viennent de Syrie, d’Éthiopie et du Sri Lanka tandis que l’Érythrée et le Népal comptent chacun 2 réfugiés.

C’est la cinquième année consécutive qu’un nouveau record est battu et pour la seconde fois avec une telle augmentation par rapport à l’année précédente. Avec un nombre de demande si important, il est devenu plus difficile pour le Ministère de trier les candidats et il se montre donc plus strict sur les critères de choix.

Caroline – sources : The Asahi Shimbun, The Japan Times

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentVoyager à Kyôto à la rencontre de Maiko
Article suivantLa Russie invite le Japon à développer la pêche dans les Kouriles

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.