Dans la revue de presse de ce mercredi 24 avril, nous aborderons : la visite d’Abe en France, puis la découverte par l’Australie d’un bateau coulé par les Japonais pendant la Seconde guerre mondiale, et enfin l’histoire d’un Japonais aveugle qui a traversé le Pacifique

Shinzô Abe a rencontré Emmanuel Macron à l’Elysée

Shinzô Abe a choisi la France pour première étape de son tour d’Europe et a rencontré Emmanuel Macron hier. Alors que l’affaire Ghosn bat son plein, le sujet à bien évidement été abordé lors des tractations. L’Elysée a tenu à rappeler que Carlos Ghosn « a droit au respect de la présomption d’innocence et à la protection consulaire, comme tous les ressortissants français». Si lundi Carlos Ghosn a été inculpé pour détournement de fonds, Abe et Macron ont rappelé à quel point ils étaient attachés à l’alliance entre Renault et Nissan, qui reste un partenariat historique. Le président français a également annoncé vouloir mettre en place un plan d’action visant à faire progresser les relations industrielles, d’innovation et de sécurité sur cinq ans. Les deux dirigeants pourront rediscuter de ce plan lors du G20 qui se déroulera en juin à Ôsaka. Les premières dames ont, quant à elles, ont visité la maison de Monet dans l’Eure, qui abrite 231 estampes japonaises.

77 ans plus tard, l’Australie retrouve un cargo coulé par les Japonais 

Alors que la Seconde guerre mondiale battait son plein, le SS Iron Crown, un cargo australien qui transportait du minerai de manganèse est coulé par un sous-marin de l’armée impériale le 4 juin 1942 à l’Est de Victoria en Australie. Le bateau sombre alors en une minute, faisant 38 morts. Ce n’est que près de 80 ans après qu’il a été retrouvé par les autorités australiennes, comme elles l’ont annoncé hier. Retrouvé au Sud-Est du pays, l’épave de 100 mètres de long se trouve à 700 mètres de profondeur et est en bon état. Selon Peter Harvey, un archéologue originaire de la région, la localisation de cette épave « va permettre aux proches et aux familles des disparus en mer de tourner la page ».

Un Japonais aveugle traverse le pacifique 

Ce samedi, Mitsuhiro Iwamoto, un japonais de 52 ans, est arrivé dans le département de Fukushima après une traversée du Pacifique longue de deux mois. Originaire du département de Kumamoto, il vit désormais aux États-Unis et est aveugle depuis ses 16 ans. Ce passionné de voile s’était lancé un défi fou : traverser le Pacifique. C’était sa seconde tentative, alors que, lors de la première, son bateau avait heurté une baleine cinq jours après son départ et avait sombré. Il avait été secouru par les forces d’autodéfense japonaises. Cette fois, il a réussi son pari et est arrivé à bon port après 14 000 km et son départ de San Diego, accompagné par un navigateur américain qui l’aidait. C’est la première fois qu’une personne atteinte de cécité réussit un tel exploit.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentCoup dur pour Abe | Iran : Tôkyô ne s’inquiète pas | Alliance Toyota – Chine
Article suivantClimat : le gouvernement critiqué | Le Japon poursuivi en justice | Réouverture du musée de Hiroshima

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.