C’est au sud-ouest de Nara, au célèbre temple Yakushi (ou Yakushiji) que les cérémonies de réouverture du bâtiment « jikido » se sont tenues du 26 au 28 mai devant près de 1700 invités le premier jour.

Le jikido servait de salle à manger et de salle de cérémonie aux moines. Détruite en 973, elle a été reconstruite en 1005 avant d’être de nouveau détruite.

Les portes se sont donc rouvertes sur une représentation d’une triade d’Amitabha en Terre Pure, située au centre de la pièce. De part et d’autre de celle-ci se trouvent 50 mètres de peintures retraçant l’histoire du bouddhisme au Japon.

Le jikido sera accessible au public du 1er juillet au 30 novembre 2017 pour 500 yens (en plus de l’entrée du temple), avant de redevenir un lieu de prière.