Cela fait 6 mois, ce dimanche, que le nord-est du Japon a été dévasté par un violent séisme, suivi d’un tsunami. 

Ce dimanche, le bilan des victimes était de 15 782 morts confirmés et 4086 disparus.

Des cérémonies étaient organisées aujourd’hui dans les zones sinistrées, en hommage aux victimes.

A Rikuzentakata, une ville de la préfecture d’Iwate, les personnes ayant perdu des parents et des amis dans la catastrophe se sont rendues dans un temple bouddhiste.

« Six mois après, les blessures que je porte dans mon coeur n’ont pas encore guéri mais je m’efforce de saisir toutes les opportunités de surmonter ma peine, pour prendre un nouveau départ dans la vie », a déclaré un homme présent à la cérémonie.

A Minami-soma, une ville de la préfecture de Fukushima proche de la centrale nucléaire, les riverains ont uni leurs efforts pour décontaminer les routes empruntées par les écoliers afin que les enfants puissent se déplacer en toute sécurité lorsque les établissements scolaires rouvriront leurs portes.

Article orignal : NHK World Service Français
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’ aide publique au développement utilisée pour la reconstruction des sinistres du 11 mars
Article suivantYukio Edano devient ministre du Commerce

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.