Dans la revue de presse du mercredi 22 juin, nous aborderons : le sommet contre les armes nucléaires, le début de la campagne électorale de la Chambre haute, et la prise d’otage dans un cybercafé.

Sommet contre les armes nucléaires à Vienne

Un sommet de trois jours a commencé ce mardi à Vienne. Il a pour but de mener à la signature d’un Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. Seulement 65 parties ont ratifié le Traité jusqu’à présent. En effet, de nombreux pays comptent sur le parapluie nucléaire des États-Unis pour les protéger en cas de conflit. Le gouvernement japonais, quant à lui, a décidé de ne pas rejoindre ce sommet, même en tant que simple observateur. En effet, aucun État possédant l’arme nucléaire n’ayant signé le Traité, le Japon préférerait promouvoir des « efforts réalistes » pour construire un monde sans armes nucléaires. Cependant, les maires de Nagasaki et Hiroshima assistent, eux, à ce sommet. Ils se sont tous deux exprimés pour l’abolition de l’arme nucléaire, en rappelant qu’elle n’est pas une solution.

Début de la campagne électorale de la Chambre haute

La campagne électorale pour la Chambre haute ou Chambre des conseillers du Japon a débuté aujourd’hui. Elle se poursuit jusqu’à la veille des élections qui ont lieu le 10 juillet. Cette élection se déroule tous les trois ans et concerne la moitié de la Chambre. Les membres sont donc élus pour six ans. La Chambre étant composée de 248 sièges, 124 sièges seront à pourvoir cette année, dont un en plus pour combler un poste vacant de l’autre moitié de la Chambre. Le pouvoir en place a besoin de 56 sièges pour maintenir sa majorité. Les thèmes principaux de la campagne seront la hausse des prix et la défense. En effet, l’opposition reproche au gouvernement de ne pas faire assez d’efforts pour contrer la hausse des prix et aider les ménages. En ce qui concerne la défense, c’est un sujet d’actualité fort à cause des tensions grandissantes dans la région.

Prise d’otage dans un cybercafé

Un homme de 42 ans a été arrêté, ce mercredi, pour avoir pris en otage une employée d’un cybercafé. Il est soupçonné d’avoir enfermé la femme de 22 ans dans une pièce privée du café et de l’avoir empêchée de sortir en la menaçant avec un cutter. La jeune femme a été blessée, mais sa vie n’est pas en danger. Il aurait dit à la police : « J’en ai eu marre de ma vie » et il aurait laissé entendre qu’il a voulu commettre un crime pour retourner en prison. En effet, le suspect avait déjà pris cinq personnes en otage dans une banque en 2012. Il avait alors été condamné à neuf ans de prison et a été libéré en avril de cette année.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentLutte contre l’inflation | Installation contestée | Activité militaire
Article suivantForce d’autodéfense | Commémoration à Okinawa | Perte importante

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.