L’opérateur de la centrale endommagée Fukushima Dai-ichi a annoncé qu’il retirait sa candidature d’un appel d’offre du Japon pour exporter sa technologie nucléaire vers la Turquie.

La Turquie a l’intention de construire 4 réacteurs sur le littoral de la mer Noire. Le géant de l’électronique Toshiba est sur les rangs pour obtenir les droits de construction, avec le soutien du gouvernement japonais.

La Compagnie d’Electricité de Tokyo avait l’intention d’assurer l’assistance technique. Mais elle a fait savoir qu’elle préférait se concentrer sur l’indemnisation des victimes de la catastrophe nucléaire de Fukushima, notamment celle des personnes qui ont été contraintes d’évacuer les zones touchées.

Toutefois, un consortium composé notamment du gouvernement japonais et de Tepco va probablement se voir attribuer la construction de réacteurs nucléaires au Vietnam.

© 2011 – NHK World Service Français
close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentSony T1: perte nette; impact du séisme et du yen cher
Article suivantNissan a bien résisté au séisme japonais

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.