Chiharu Matsuyama, chanteur folk japonais, a chanté son tube afin de ramener la bonne humeur à bord d’un avion qui est resté bloqué au sol pendant près d’une heure à l’aéroport de Hokkaidô dimanche, selon All Nippon Airways Co.

Matsuyama, originaire de Hokkaidô, est venu et a chanté le début populaire de « Ozora à Daichi no Naka de » (entre un ciel immense et la terre) à travers un microphone pour les annonces à bord. L’évènement a suscité de nombreux applaudissements sur les réseaux sociaux, dont certains messages de passagers souhaitant exprimer leur agréable surprise. « Tout le monde semble être frustré », a déclaré Matsuyama à un agent de bord vers 12h50. Après avoir obtenu l’approbation du capitaine de l’avion, il a chanté quelques phrases de la chanson et a déclaré: « S’il vous plaît, Attendez un moment ».

Le chanteur-compositeur-interprète de 61 ans était à bord du vol ANA 1142 qui devait partir de l’aéroport de New Chitose près de Sapporo, la capitale régionale de l’île, pour Ôsaka à 11h55 dimanche. Le départ de l’avion a été retardé jusqu’à 13h03 en raison des contrôles de sécurité. Plus tard dans la journée, Matsuyama a parlé de l’évènement en direct à la radio. « Ce que j’ai fait était de l’intrusion, mais en pensant à leur sentiment, je savais que je devais faire quelque chose », a-t-il déclaré. « J’apprécie la permission du capitaine ».

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaKyodoNews+, mainichi
SourcePhoto : PublicdomainPictures (Creative Commons)
Article précédentL’industrie de la bière au Japon se met au goût du jour
Article suivantExposition Masahisa Fukake, Rencontres photographiques d’Arles

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.