Le zoo d’Ueno a annoncé la naissance de son premier panda géant en 5 ans ce lundi 12 juin. Sa mère âgée de 11 ans, Shin Shin, a donné naissance au petit aux alentours de midi.

Le bébé devrait peser aux alentours de 150 grammes, mais rien n’est encore confirmé car la mère est restée collée à son petit jusqu’à présent. Le directeur de l’établissement, Yutaka Fukuda, déclare : « Je suis plein d’émotion. Nous sommes vraiment heureux. Mais nous voudrions les surveiller attentivement car le bébé est encore très jeune ». Il s’agit en effet de vérifier si la mère s’occupera bien de son petit. Shin Shin (nom qui renvoie à « la vérité ») et Ri Ri (signifiant « le pouvoir ») ont déjà fait naître un petit en 2012, mais il est mort de pneumonie seulement 6 jours après. Depuis, les efforts pour mettre à nouveau enceinte Shin Shin n’avaient pas porté leurs fruits.

Fukuda explique : « Le panda est un animal dur à accoupler, et il y a encore beaucoup de choses que nous ne savons pas. J’espère que le petit grandira en bonne santé et contribuera à la conservation de l’espèce ». Le bébé panda pourra être montré au public après 6 mois environ. La Chine offre ces animaux qui attirent les foules aux pays avec qui elles est en bons termes, une politique pratiquée depuis des décennies et connue sous le nom de « diplomatie du panda ». Cependant elle a commencé à prêter ses pandas à des zoos sous modalités commerciales. Le bébé né à Ueno sera aussi très bénéfique pour Tokyo sur un plan économique, car il rapporterait près de 26,7 milliards de yen par an. Son arrivée devrait en effet attirer jusqu’à 5,66 millions de visiteurs, soit 47,2% de plus qu’en 2016.