Dans la revue de presse du mercredi 22 novembre, nous aborderons : la visite de deux ministres en Ukraine, l’appel à l’aide pour le Myanmar, ainsi que le tir du satellite nord-coréen.

Deux ministre en Ukraine

Deux ministres d’État, accompagnés d’une délégation d’affaires, ont visité l’Ukraine pour examiner les demandes de contributions japonaises pour la reconstruction du pays, a annoncé le ministère des Affaires étrangères. Kiyoto Tsuji et Kazuchika Iwata ont rencontré le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal à Kiev. Tsuji a souligné l’engagement du Japon envers l’Ukraine, tandis que Iwata a déclaré que le gouvernement soutiendrait les entreprises japonaises dans ce processus. Shmyhal s’est montré optimiste quant au rôle du Japon, exprimant sa volonté de collaborer lors de la Conférence Japon-Ukraine pour la Promotion de la Reconstruction Économique, qui se déroulera en février.

Gouvernement civil

Une membre du gouvernement civil du Myanmar en exil, le gouvernement national d’unité (GNU), a appelé le Japon à intensifier la pression diplomatique et économique sur la junte militaire en coordination avec l’ASEAN, pour mettre fin à son règne brutal. Zin Mar Aung, ministre des Affaires étrangères du GNU, a formulé cet appel lors d’une réunion avec des législateurs japonais à Tôkyô. Elle a souligné que le Japon devrait établir des relations diplomatiques avec le GNU plutôt qu’avec la junte et a également demandé une assistance humanitaire pour les personnes déplacées, en court-circuitant les militaires.

Tir réussi ?

La Corée du Nord a déclaré avoir réussi à mettre en orbite son premier satellite espion militaire, déclenchant une forte condamnation du Japon, qui analyse encore le lancement, avec les États-Unis et la Corée du Sud. Tôkyô n’a pas confirmé si le satellite était en orbite. La Corée du Nord a qualifié le lancement de « légitime » pour renforcer ses « capacités d’autodéfense ». Le Japon a dénoncé une menace grave pour sa sécurité. La Corée du Sud a suspendu partiellement un accord militaire inter-coréen de 2018 en réponse au lancement. Cependant, les analystes mettent en doute les affirmations nord-coréennes sur le succès du lancement.

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentVictimes d’abus | Tir de fusée | Réchauffement climatique
Article suivantSurveillance indépendante | Compensations | Enlèvements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.