Le Premier ministre, Shinzo Abe, a demandé l’aide des pays étrangers afin de régler au plus vite la crise actuelle concernant les fuites d’eau radioactive qui se déversent dans l’océan à Fukushima. Cette crise a empêché jusqu’à maintenant que le travail se fasse correctement.

Une pompe à béton devant le bâtiment de l'un des réacteurs de la centrale de Fukushima.  Photo : JorgeRodriguez
Une pompe à béton devant le bâtiment de l’un des réacteurs de la centrale de Fukushima. Photo : JorgeRodriguez

« Nous avons besoin de votre expertise et de votre connaissance » a ainsi déclaré Shinzo Abe. « Nous sommes ouverts pour recevoir les connaissances les plus avancées afin de contenir le problème ».

Le gouvernement, qui reprend le nettoyage de la centrale, a aussi prévu d’organiser un forum annuel sur les technologies réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Celui-ci aura lieu du 7 au 8 octobre.

Malgré les propos rassurants qu’a exprimé Abe devant le Comité International Olympique concernant les fuites, beaucoup de Japonais pensent qu’il a juste occulté le problème. Un législateur de la Diète avait même sous-entendu qu’il mentait. L’eau radioactive continue à se déverser dans l’Océan Pacifique, ce qui alimente les craintes de la population.

Le Parti Libéral Démocrate (PLD) a aussi pour projet de diviser Tepco en deux : une partie qui s’occupera seulement de la centrale de Fukushima et l’autre s’affairera aux autres opérations de l’entreprise.

Abe a bien compris qu’au sein-même de son propre parti, les opinions divergeaient concernant la maintenance de l’énergie nucléaire dans le pays. De plus, certains de ses membres ont pris très à cœur les commentaires négatifs de l’ancien Premier ministre, Junichiro Koizumi, qui est encore très populaire. Ce dernier souhaite que l’énergie nucléaire soit abandonnée.

Un membre du PLD, Seiichiro Murakami, a également dit à Abe que « les problèmes les plus urgents étaient de trouver la cause de l’accident nucléaire de Fukushima et d’apporter une fin le plus rapidement possible à cette crise ». Il a aussi rajouté que Shinzo Abe devait être plus prudent quant à la tenue de certaines opérations.

A l’heure actuelle, aucun des 50 réacteurs nucléaires n’est en activé. Toutefois, le peu de politiques qui se déclarent contre le retour du nucléaire n’ont pu faire passer cette proposition : « la construction de nouvelles centrales nucléaires sera reportée tant que le traitement du combustible nucléaire n’aura pas été établi ». Ils sont minoritaires dans le parti, malgré que la jeune génération se déclare inquiète quant à la promotion agressive de l’énergie nucléaire.

Le PLD reste donc majoritairement pro-nucléaire, malgré les quelques « dissidents ».

Claire Bouyssou – sources : The Japan Times, The Asahi Shimbun

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentL’université de Tôkyô meilleure université d’Asie
Article suivantBrève rencontre entre Abe et la Présidente sud-coréenne

1 COMMENTAIRE

  1. « Cette crise (actuelle concernant les fuites d’eau radioactives) a empêché jusqu’à maintenant que le travail se fasse correctement. »

    On veut nous faire croire que ces fuites sont récentes.
    C’était quoi alors jusquà présent le travail ???

    Je me demande si Abecadabra a attendu cette expertise avant d’en conclure une personnellement depuis…

    http://www.japantimes.co.jp/news/2013/10/16/national/abe-claims-fukushima-radioactive-water-woes-are-under-control/#.Ul-iHNJFmAg
    https://www.youtube.com/watch?v=fZY8jUuEzJQ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.