Le sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui s’est tenu dimanche, a été l’occasion de condamner le terrorisme mais aussi de crever l’abcès concernant les tensions en Mer de Chine du Sud.

Bâtiment de la marine de guerre chinoise (destroyer Shenzhen). © Source Wikipédia.
Bâtiment de la marine de guerre chinoise (destroyer Shenzhen). © Source Wikipédia.

Le sommet s’est tenu cette année à Kuala Lumpur et a réuni pas moins de 18 pays dont le Japon, la Chine, et les États-Unis. Le sujet qui a largement dominé cette réunion a été les tensions grandissantes autour des questions maritimes. Plusieurs leaders avec en première ligne Shinzô Abe ont exprimé leur inquiétude concernant la situation en Mer de Chine du Sud, une zone qui joue un rôle majeur dans le transport de gaz et de pétrole. En effet la Chine s’approprie de plus en plus le contrôle et monopole de cette mer contre l’avis de ses voisins et des Etats-Unis.

Selon le Premier Ministre Shinzô Abe, la Chine a mis en place un projet de grand ampleur pour s’approprier cette espace stratégique en construisant des bases militaires. Washington y avait envoyé le mois dernier un croiseur afin de tester la réaction du gouvernement chinois. Le vice Ministre des affaires étrangères Liu Zhenmin avait immédiatement qualifié cela de “provocation”. Selon lui ces bases sont destinées avant tout à protéger les îles.

M. Obama, soutenu par plusieurs autres dirigeants a déclaré: “La liberté de pouvoir naviguer et voler dans cette espace devait être préservée […] Mes partenaires au Japon, Australie et Philippines réaffirment que notre traité d’alliance est l’un des socles de la sécurité dans la région. Les Etats-Unis va intensifier son soutien aux forces maritimes des Philippines”.

Bien que tous les pays présents lors du sommet étaient d’accord pour coopérer afin de combattre le terrorisme suite aux attentats de Paris ou au Mali, cela n’a pas suffit à faire oublier les disputes autour de la Mer de Chine du Sud qui est considérée comme la clé pour le contrôle des échanges de la zone Asie.

Daï Kaho – sources: The Japan Times, The Asahi Shimbum

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédent[Abonné] Retour sur le mont Ontake
Article suivantExplosion au sanctuaire Yasukuni à Tôkyô

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.