Le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Japon a demandé au gouvernement indien de coopérer afin de faciliter la participation des entreprises japonaises aux projets ferroviaires de l’Inde pour le transport des marchandises.

Tadashi Okamura, en visite en Inde depuis dimanche, a rencontré le ministre indien des Chemins de fer Dinesh Trivedi mardi, dans la capitale New Dehli.

L’Inde met actuellement en place plusieurs grands projets de développement des infrastructures afin de répondre aux besoins de son économie en forte croissance. Ceux-ci incluent la construction d’une voie ferrée de plus de 1400 km de long réservé au transport des marchandises entre New Dehli et Mumbai, le premier port à l’ouest du pays.

M. Okamura a indiqué à M. Trivedi que le Japon possédait une technologie ferroviaire de haut niveau et qu’il espérait que les entreprises japonaises pourraient prendre part à certains projets.

M. Trivedi a déclaré qu’il faisait personnellement confiance aux technologies de son pays et il a appelé de ses voeux une participation japonaise active.

Article original : NHK World Service Français © 2011

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentTsunami et nucléaire, une possibilité connue depuis 23 ans
Article suivantLe Japon enregistre un déficit de la balance commerciale en août

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.