Une équipe de chercheurs japonais a récemment découvert que la domestication des animaux de compagnie est inscrite dans leurs gènes.

Ce qui rend des animaux dociles, tel que le chien domestique, pourrait être présent dans leur génome. C’est ce qu’ont mis à jour des chercheurs japonais après avoir élevé une famille de souris apprivoisée. L’équipe de l’Institut national de la génétique en est venue à cette conclusion en raison de l’hybridation de souris réalisée sur plusieurs générations, ce qui les a amenés à identifier la partie du génome qui pourrait être liée à leur nature peu sauvage. « Cette recherche pourrait expliquer la raison pour laquelle les animaux sauvages ne peuvent être domestiqués » a déclaré Tsuyoshi Koide, professeur associé de génétique comportementales de l’institut.

Koide et son équipe ont commencé les expériences en sélectionnant des souris sauvages, assez peu affectées par la présence humaine, et les croisent. L’équipe a répété l’hybridation sélective sur 12 générations en quatre ans en choisissant 32 souris de chaque génération qui présentaient une nature docile. En conséquence, la progéniture est devenue plus « amicale » avec l’Homme et approche spontanément des individus qui leur tendent la main. L’équipe a comparé les génomes de la famille des souris hybrides « amicales » et des souris non croisées. Ils ont ainsi identifié les gènes susceptibles d’être liés à la nature docile de leurs « personnalités ». Ils ont également découvert que ces gènes « particuliers » sont présents chez les chiens.

 

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Asahi Shimbun, Cetus News
SourcePhoto : Pxhere (Creative Commons)
Article précédentVictoire pour le tennisman Sugita à Wimbledon
Article suivantUn décret pour enrayer le développement du proxénétisme sur mineurs

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.