Ce mois-ci, notre thématique nous amène dans les mythes et les superstitions du Japon. Ce sujet est peut-être un miroir de notre propre aventure puisqu’être une entreprise dans le monde de la presse demande beaucoup de croyances.

Qui m’aurait dit que nous arriverions à 29 numéros du journal papier ?
Et demain 30 !

Chaque éditorial est, pour moi, un point de réflexion sur le développement de Japon infos et j’y ai pris un certain plaisir. Certes, il ne m’est jamais aisé de m’arrêter un temps, de concentrer mon énergie et mes sens à cet exercice. Mais, au final, j’en tire toujours un enseignement et une grande satisfaction.

C’est une chance puisqu’en ces temps où l’Homme fonctionne dans l’émotion, les croyances et les superstitions, il est plus qu’utile de pouvoir s’arrêter, s’écouter et mieux se comprendre personnellement. Une introspection qui permet également de mieux comprendre le monde qui nous entoure.

Alors oui, un entrepreneur doit suivre ses intuitions, cela fascine beaucoup de personnes qui n’ont jamais connu les joies (et les peines) de cette aventure. Nombreuses sont les belles histoires et les success stories relayées dans nos médias qui encensent la réussite de ces femmes et des ces hommes.

En tout cas, je sais que mon intuition semble être mystique aux yeux de certains, et qu’ils ne la comprennent pas toujours, surtout comment elle mène à l’achèvement donc à une réussite. Cependant, cela n’a rien de surnaturel, je me concentre sur trois choses très simples : l’observation, l’apprentissage et l’application. Trois éléments qui m’amènent aujourd’hui à prendre mon stylo et à vous écrire, alors que j’aurais pu me stopper dès la première barrière qui fut pour moi mon handicap avec la grammaire et l’orthographe française.

Pardon de ne vous parler que très peu du Japon, mais nous y arrivons. Les mythes et les superstitions de l’Archipel sont difficilement écartables quand on découvre et voyage dans ce pays. Les légendes japonaises inspirent, fascinent et guident. J’y retrouve pour ma part les réponses à beaucoup de questions que notre modernité actuelle nous empêche de regarder, notamment ce qui relie l’Homme à la Terre.

Plus que jamais, les croyances de l’Archipel offrent des images simplistes d’apparence enfantine mais qu’il ne faut pas sous-estimer. Voyez, ce gros namazu (poisson-chat) qui s’agite et fait trembler le Japon. Il est aussi le résultat de l’observation de notre monde dans sa plus simple expression. Il permet aux Japonais de ne pas oublier, de « pré » sentir et de se « pré » munir face aux prochains séismes.

Quelques mots, enfin, sur la situation du journal pour clore cet édito. Nous tenons bon face à la crise mondiale. Nous avons conscience qu’il faudra redoubler, voire, quadrupler nos efforts. C’est en ce sens que cet été, nous déployons notre programme et nous préparons à accueillir nos premiers mécènes. Si vous ne le saviez pas déjà, sachez que vous pouvez devenir mécène de Japon infos puisque nous sommes reconnus comme publication d’informations politiques et générales auprès du ministère de la Culture. En devenant mécène, vous vous impliquez de manière forte dans le développement de Japon infos et cela vous permet également de défiscaliser plus de 66 % de votre don. Les entreprises peuvent aussi participer et devenir des mécènes plus impliqués dans la création de nos nouveaux projets. Nous avons besoin de toutes et tous, et n’oubliez pas que la meilleure façon de nous soutenir ne coûte rien, il suffit simplement de parler de Japon infos autour de vous !

Merci pour votre confiance et votre soutien indéfectible !

Adrien Leuci – Directeur de la publication

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.