Japon infos offre un nouveau journal papier à propos de la nourriture au Japonpour le mois de janvier. À découvrir également, l’interview de la chef espagnole : Naumi Uemura. Notre double page poster, vous emmènera à Iiyama et son manteau neigeux. Le journal est envoyé dès cette semaine chez tous les abonnés et ils le recevront dans leur boite-aux-lettres

Au Japon, comme en France, la nourriture est une institution. Mais encore faut-il y mettre le prix.

, Journal Nº33 – Faire bonne chère

Sommaire : étoiles, fruits et gibier :

Les restaurants étoilés brillent de mille feux à Tôkyô 

Agnès Redon – journaliste

Le palmarès est encore brillant pour Tôkyô : d’après le dernier classement du Guide Michelin 2021, la capitale nippone continue depuis 14 ans d’être la ville la plus la plus étoilée au monde, devant Paris et Kyôto, avec 446 restaurants référencés. Comment Tôkyô parvient-elle à rester au top de la gastronomie mondiale ?

Illustration du dossier spécial sur la nourriture et le Japon
Un chef japonais prépare des sushis pour ses clients près de Shibuya à Tôkyô.  (Photo : theskaman306 / Shutterstock.com)

Pourquoi acheter des fruits est-il un luxe ?

Damien Durand – journaliste

Des pommes emballées individuellement et vendues 500 à 600 yens (entre 4 et 4,75 euros) pièce ou une barquette réduite de fraises à 1100 yens (8,70 euros) dans le supermarché du coin… Comment expliquer qu’il faille débourser autant dans un pays où, par ailleurs, il est possible d’accéder à une nourriture correcte et à un prix bas dans la myriade de petits restaurants qui parsèment les rues des cités nippones ?

La vogue du gibier

Jean-François Heimburger – journaliste

À plumes ou à poils, le gibier est de plus en plus apprécié ces derniers temps au Japon, où fleurissent des restaurants qui en font leur spécialité.


L’infographie : le savoir-être à table au Japon

, Journal Nº33 – Faire bonne chère
Les parties floues de cette infographie spécial savoir être au JApon sont à découvrir dans son intégralité en vous abonnant au journal papier de Japon infos.

Iiyama : igloos et torii

, Journal Nº33 – Faire bonne chère
En hiver, la petite ville d’Iiyama abrite un festival dédié aux kamakura, les igloos japonais. Située sur la ligne du Hokuriku Shinkansen, entre Nagano et Kanazawa, elle offre une vision neigeuse des traditions nationales. Aurélie Roperch – Julien Giry Journalistes et Photographes www.nippon100.com
, Journal Nº33 – Faire bonne chère

Tôkyô, ville la plus agréable du monde

Maëva Curutchet – journaliste

La capitale japonaise vient d’être élue « ville la plus agréable du monde ». Un atout majeur pour un tourisme qui se renforce année après année. Le magazine Global Finance a souhaité souligner les qualités qui font de cette ville une chance pour le pays du Soleil levant. 

, Journal Nº33 – Faire bonne chère
Le cratère fumant du mont Aso.  (Photo : DR )

Kyûshû, la région au bien-être volcanique

Considérée comme le lieu de naissance de la civilisation japonaise, Kyûshû est l’une des quatre îles principales du Japon. Elle possède en son cœur le plus grand volcan actif du Japon, qui culmine à 1 592 m. Japon infos vous emmène à la découverte de cette île, terre de feu et de bien-être…

, Journal Nº33 – Faire bonne chère

Sekigahara, la plus grande bataille des samouraïs

Julien Peltier, un auteur passionné par l’histoire médiévale du Japon, décide après un voyage de se spécialiser dans la rédactions d’essais et de romans sur les samouraïs. Après Crépuscules des Samouraïs, ou encore Samouraïs : 10 destins incroyables, il publie cette année un roman historique animé par de magnifique fresques et cartes d’époque pour nous plonger au cours d’un conflit passé…

Transmission et écriture

Emilie Guyonnet – journaliste

Pour son travail d’écrivain public, Hatoko s’installe en général sur la table de sa cuisine, comme l’écrivain Haruki Murakami à ses débuts. La jeune femme a en effet hérité une papeterie et l’activité parallèle d’écrivain public de sa grand-mère...

Les défis environnementaux du Japon

Le Japon bénéficie d’une image de pays respectueux de l’environnement. Il est vrai qu’il est en pointe en matière de tri sélectif des déchets. Pourtant, il a aussi beaucoup sacrifié la nature au profit de son développement économique... 

, Journal Nº33 – Faire bonne chère

Interview : Guardiana de la tradition

Maëva Curutchet

Naumi Carvajal Uemura est le chef des restaurants Uemura et Eguchi à Madrid. L’Espagnole est également l’une des six finalistes du Washoku World Challenge, le concours international de cuisine japonaise. Elle revient ici sur son parcours

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentÉdito Nº33 : Éloge de la lenteur
Article suivant970 nouvelles infections⎪Course autour du sanctuaire⎪La possible victoire des femmes de réconfort

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.