Après que Donald Trump ai annoncé son retrait concernant l’accord sur le climat signé en 2015 par le président Obama, les gouvernements des pays signataires émettent à présent leur regret, dont le Japon. Des promesses ont été annoncées pour travailler avec les Etats-Unis et trouver des solutions viables pour tout le monde. Des négociations qui s’annoncent difficiles à mener. En cause, le rejet de Trump face aux changements climatiques.

Un compromis avait été trouvé en 2015 entre près de 200 pays. Parmi eux, 148 avait finalement ratifié cet accord sur le climat, dont les Etats-Unis. Si la Chine et la Russie ont récemment confirmé leur engament, Donald Trump lui, a annoncé son retrait. Un choix regrettable auquel le secrétaire en chef du cabinet Yoshihide Suga réagit, en indiquant qu’il cherchera avec les Etats Unies des solutions alternatives pour travailler sur le changement climatique. Trump se positionne ainsi à l’inverse de la communauté internationale, qui cherche à présent à avancer ensemble pour améliorer la situation.

Face à cette annonce, des activistes Japonais s’inquiètent et avertissent les politiciens et chefs d’entreprises de ne pas abandonner leurs efforts, et de continuer à lutter contre les changements climatiques. Ils craignent ainsi que les entreprises se servent du retrait de Trump comme prétexte pour continuer leurs activités.

close

Tous les jours gratuitement votre concentré de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. Synthétisé grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.