Dans un contexte tendu aux violences accrues, le Japon a procédé lundi à un début de rapatriement de ses troupes localisées au Soudan du Sud depuis 5 ans. Cela met fin à sa mission de maintien de la paix au sein des Nations Unies.

Le Premier Ministre Shinzô Abe l’avait annoncé en mars dernier, les Forces Japonaises d’Autodéfense (FJA) ont commencé à se retirer progressivement du Soudan du Sud. L’opération se déroulera en trois parties. Le premier groupe composé de 68 personnes, sur 350 au total, est rentré au pays lundi.

Les FJA envoyées dans la ville de Juba au Soudan du Sud avaient pour principale mission d’aider à la construction d’infrastructures.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

ViaThe Japan Times, The Mainichi, The Asahi Shimbun
SourcePhoto : © Rikujojieitai
Article précédentExposition : Super Ukiyo-e – The Edo Code
Article suivant[Abonné] Les rebondissements du scandale de l’école Moritomo Gakuen
Rédactrice, community manager et chargée de Communication pour Japon infos.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.