Le Docteur Japonais Masaru Emoto a eu l’idée de faire l’expérience suivante : soumettre l’eau à des émotions, des intentions, des sons et des mots pour ensuite observer l’impact sur ces cristaux d’eau gelés par la photographie.

Masaru Emoto est né en 1943 à Yokohama. Diplômé universitaire à l’International Relationships Course, section Humanités et sciences de l’Université de Yokohama. Il a obtenu son Doctorat en médecine Alternative à l’Open International University en octobre 1992.  C’est au fil de ses travaux sur les fluctuations ondulatoires de l’eau que M. Emoto a pu mettre au point avec son équipe une méthode d’observation des cristaux d’eau gelés par la photographie. Pour obtenir sa cristallisation, des échantillons d’eau sont congelés dans des boîtes de Pétri à -25°C. Trois heures plus tard, les cristaux peuvent être observés au microscope et photographiés rapidement dans un laboratoire maintenu à -5°C.

Cette découverte montre que les molécules d’eau peuvent subir l’influence de nos pensées, de nos paroles et de nos sentiments. Par la vibration qu’ils émettent, même de simples mots écrits sur un papier comme ‘haine’ ou ‘amour’ présentés à de l’eau modifie avec une signature spécifique la forme de ses cristaux. Ainsi, la structure géométrique des cristaux d’eau formés par le gel, diffère en fonction des informations qui émanent de leur environnement.
Si nous allons plus loin dans notre réflexion en sachant que l’homme est constitué de 70% d’eau, imaginez le récepteur que le corps humain représente et l’impact que ceci peut avoir sur vous. Masaru Emoto a énoncé « Ce que vous savez possible du fond du cœur est réellement possible. Nous le rendons possible par notre volonté. Ce que nous concevons dans notre esprit devient notre monde. Ce n’est qu’une des innombrables choses que l’eau m’a enseignée. »