Dans la revue de presse du lundi 11 juillet, nous aborderons : le résultat des élections de la Chambre haute, l’engagement politique de Kishida et de son parti, et les nouvelles informations sur le meurtrier d’Abe.

Résultat des élections de la Chambre haute

Le Parti libéral démocrate (PLD), parti au pouvoir, a remporté plus de la moitié des sièges à pourvoir lors de l’élection de la chambre haute. En effet, sur les 124 sièges disponibles, le PLD a obtenu 63 sièges. Il maintient donc sa majorité. Son partenaire de coalition, le Komeito, a quant à lui, obtenu 13 sièges. Par ailleurs, Nippon Ishin no Kai est devenu le principal parti d’opposition avec l’obtention de 12 sièges. En outre, les partis favorables à la révision de la constitution ont obtenu 82 sièges. Ils ont donc 179 sièges au total, avec l’autre partie de la Chambre. Ils conservent ainsi une majorité des deux tiers de l’assemblée, nécessaire à la révision de la constitution. En effet, 166 sièges sur les 248 sont nécessaires pour lancer un référendum public. D’autre part, 35 femmes ont été élues, ce qui est un record. Ce résultat reflète un changement lent, mais progressif dans un paysage politique dominé par les hommes.

Engagement politique de Kishida et de son parti

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida s’est engagé à faire avancer la politique avec « un grand sens des responsabilités ». Il a déclaré qu’il prendrait en compte les remarques entendues pendant la campagne, notamment par rapport à la hausse des prix. En effet, il a annoncé qu’il préparera des mesures pour faire face aux coûts énergétiques et alimentaires. Il a également déclaré qu’il irait de l’avant avec des plans budgétaires adaptés aux circonstances locales. Kishida et son parti, le PLD, sont résolus à travailler sur les questions politiques prioritaires poursuivies par l’ancien Premier ministre Shinzô Abe. En effet, Kishida s’est engagé à modifier la Constitution et à essayer de résoudre la question de l’enlèvement de ressortissants japonais par la Corée du Nord. Par ailleurs, le parti a déclaré que les questions de sécurité nationale, la révision constitutionnelle et les mesures économiques étaient une priorité et que se concentrer sur ces questions clés serait la meilleure façon d’honorer Abe.

Nouvelles informations concernant le meurtre d’Abe

Le suspect du meurtre de Shinzô Abe a déclaré qu’il nourrissait une « rancune » contre lui à cause d’une organisation religieuse. En effet, il a dit aux enquêteurs que sa famille avait rejoint cette religion et que sa mère avait donné une grande somme d’argent. Suite à cela, leur vie est devenue plus difficile. Ainsi, il a déclaré : « J’avais voulu cibler le haut responsable de l’organisation, mais c’était difficile. Alors, j’ai visé Abe puisque je croyais qu’il était lié (à l’organisation). Je voulais le tuer ». Le suspect a utilisé une arme artisanale qu’il aurait fabriquée en regardant des vidéos. La police a trouvé plusieurs armes de ce type, ainsi que des explosifs dans l’appartement du suspect. L’arme utilisée lors du meurtre était composée de deux tuyaux, mais des armes composées de six tuyaux ont été retrouvées. Cela montre que le suspect essayait de créer des armes aussi meurtrières que possible.

close

Tous les jours recevez l'édition gratuite de l'actualité japonaise par e-mail!

L'essentiel de l'actualité japonaise quotidienne dans votre boîte e-mail. L'édition gratuite vous offre un extrait de la revue de presse payante.

Synthétisée grâce au travail de la rédaction de Japon infos, 100% indépendant, garantie sans fakenews, gagner du temps et ne cherchez plus ailleurs!

Toutes les infos de la journée sur l'Archipel seront dans votre boîte-aux-lettres, devenez le premier sur les news du Japon!

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Article précédentJeu de société et dégustation à Machiya
Article suivantFunérailles d’Abe | Groupe religieux | Célébrités élues

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.